Stress & Sophrologie

Cultivez votre équilibre émotionnel avec la Sophrologie

Tout d’abord, ce que nous dit le mot “stress” :

Le mot stress vient du latin stringere et stressus qui signifie quelque chose qui serre”.

En vieux français (estrece), cela signifie étroitesse, oppression, constriction.

En anglais, cela se traduit par contrainte.

D’abord le mot stress a été utilisé dans le sens de “serrer” au 14ème siècle, puis repris au 17ème siècle pour désigner une détresse, avant de prendre le sens de “contrainte” ou de “pression” au 18ème siècle.

Au 20ème siècle il est utilisé en mécanique et physique métallurgique pour désigner une force extérieure qui exerce une contrainte excessive sur un matériau, qui le déforme, le casse : l’excès de stress rend alors le matériau plus vulnérable et incapable de s’adapter. 

On peut dire que c’est la même chose chez l’être humain : l’excès de stress rend l’individu plus vulnérable et incapable de s’adapter.

De nos jours et avec nos modes de vie, le mot “stress” évoque un état générateur de malaise et de mal-être, qui renvoie systématiquement à quelque chose de négatif. 

Le stress n’est donc pas vu comme pouvant permettre de se mobiliser et de faciliter l’atteinte de performances.

Les conséquences de l’excès de stress

 

  • Le stress est le 3ème facteur de risque cardio-vasculaire (selon la FFC),
  • Majoration de la douleur : le stress amplifie la douleur. La relaxation est indispensable pour mieux gérer ses douleurs,
  • Diminution des performances physiques ou mentales,
  • Perte de confiance en soi,
  • Insomnies,
  • Troubles de la mémoire, 
  • Symptômes dermatologiques (notamment eczéma et psoriasis),
  • Peut conduire à la dépression,
  • Tremblements

Ces conséquences négatives entraînent un cercle vicieux, par exemple : plus j’ai mal, plus je stresse et plus je stresse, plus j’ai mal !

Ou encore : plus je suis stressé(e), moins j’ai confiance en moi et moins j’ai confiance en moi, plus je stresse !

Quelques exemples de symptômes, selon la façon dont notre corps inscrit le stress en lui :

Au niveau de la tête :

  • Contractures dans la mâchoire,
  • Pelade (perte de cheveux),
  • Troubles ORL à répétition,
  • Idées fixes, obsessionnelles,
  • Acouphènes (bourdonnements, sifflements d’oreille),
  • Migraines, céphalées,
  • Acné.

Au niveau des épaules, de la face externe des bras, des avant-bras et des mains :

  • Problèmes thyroïdiens,
  • Aphonie, angines à répétition,
  • Fourmillements dans les mains. 

Pour le thorax et la partie interne des bras :

  • Palpitations, coeur qui s’emballe,
  • Tensions, contractures dans la nuque,
  • Douleurs dans le dos,
  • Crises d’angoisse,
  • Asthme, troubles respiratoires à répétition,
  • Angine de poitrine

La ceinture abdominale et le dos :

  • Ulcère à l’estomac, gastrite,
  • Ballonnements, troubles du transit,
  • Lumbago, hernie discale

Le bassin, les jambes :

  • Infections gynécologiques ou urinaires à répétition,
  • Troubles menstruels,
  • Les jambes “lourdes” ou “coupées”, fourmillements dans les jambes,

Pour les symptômes touchant l’ensemble du corps :

  • Insomnies : difficultés d’endormissement, éveils nocturnes multiples, réveil matinal précoce,
  • Spasmophilie, tétanie,
  • Troubles musculo-squelettiques, fibromyalgie,
  • Maladies de peau,
  • Douleurs dans le dos,
  • Troubles de la mémoire,
  • Vieillissement accéléré,

Bon stress et mauvais stress :

 

Selon Hans Seyle (médecin ayant introduit le concept de stress), le stress peut aussi nous aider. S’il est bien géré, c’est un “bon stress”, s’il est mal géré, c’est un “mauvais stress”.

On parle alors de “juste stress” ou “stress optimal” afin de rendre le stress facilitateur de performance. 

La Sophrologie pour mieux gérer le stress

 

En Sophrologie, le stress peut être considéré comme une baisse du niveau d’adaptation.

La Sophrologie est une thérapie du corps et de l’esprit qui vous permet d’agir sur votre stress de façon globale.

Les exercices de Sophrologie vont permettrent de relâcher les zones du corps où le stress se manifeste, daméliorer le sommeil, garant d’une bonne santé et régulateur des émotions,  de récupérer davantage et d’apporter des réponses aux facteurs stressants.

Le stress est inévitable et fait partie de la vie : les pressions réelles ou imaginaires peuvent conduire une personne à se sentir dépassée, ou du moins, à penser qu’elle l’est.

La Sophrologie apporte une autre perception. Elle accompagne dans la gestion d’un stress de courte durée afin d’en faire une source de motivation, faciliter les capacités de concentration, d’apprentissage, de mémorisation ou encore d’adaptation au changement et de confiance en soi

Le but en Sophrologie peut être de faire du stress un facilitateur de performance. 

Lorsqu’un stress est toxique et installé dans la durée, le travail en Sophrologie sur le corps et le mental permet de le ramener à un niveau de neutralité pour faire face aux défis qui se présentent.

Par ces mouvements doux et ses exercices de respiration, la Sophrologie va accompagner dans le soulagement des maux liés au stress : tension de la nuque, des épaules, respiration superficielle, maux de tête, sensation d’oppression ou d’accablement.

Les exercices de Sophrologie permettent ainsi une libération naturelle de la tension musculaire et une meilleure oxygénation du corps afin de stimuler les hormones de bien-être.

Le mouvement permet d’améliorer l’humeur et de réguler le stress. 

J’intègre la Cohérence Cardiaque, pratique respiratoire santé, à mes séances de Sophrologie (et de Restorative Yoga) pour permettre un retour à un état de neutralité, d’équilibre. C’est une technique incroyablement simple et rapide pour la gestion du stress et la reprise de contrôle sur ses émotions.

Si vous souhaitez prendre 2 à 5 minutes pour l’essayer :

  • Inspirez sur 5 secondes en imaginant que l’air entre par votre cœur et qu’il sorte par l’estomac, environ 10cm en dessous,
  • Continuez ainsi, inspirez sur 5 temps, expirez sur 5 temps (sans rupture ou rétention d’air),
  • Inspirez sur 5 temps, expirez sur 5 temps, l’air entre par votre cœur, sort par votre estomac,
  • Continuez pendant 2 minutes puis ajoutez des pensées positives et prolongez ainsi !
  • Ajoutez des pensées d’amour, de confiance, de gratitude, de joie… Emplissez votre conscience de quelque chose de très fortement positif, continuez sur 5 temps à l’inspiration, 5 temps à l’expiration avec ces images positives, 
  • Vous mobilisez votre conscience organique.

Lorsque cette pratique est régulière sur le modèle 3.6.5, elle devient une hygiène de vie qui permet de changer la nature même de votre ressenti émotionnel. La cohérence cardiaque est un excellent outil, complémentaire à la Sophrologie, notamment si vous êtes sujet à l’anxiété et à l’angoisse. 

La visualisation ou pensée positive fait partie intégrante des exercices de Sophrologie car le lien corps-esprit n’est plus à démontrer aujourd’hui : nos pensées et émotions impactent notre bien-être physique et mental.

Tout ce que l’on croit, tout ce que l’on va penser va se matérialiser physiologiquement parlant et va donc avoir notamment des répercussions physiques, notamment des répercussions hormonales.

La Sophrologie va permettre de reprendre le contrôle de son corps et de son esprit. Elle offre la possibilité de gérer son état intérieur, physiologique, de mobiliser de bonnes hormones et de maîtriser tout cela grâce à ses pensées.

Reprendre la maîtrise de soi-même grâce à ses pensées, reprendre la maîtrise de la stimulation de ses ressources et de bonnes hormones.

Cette approche de la conscience permet de se libérer de la fixation sur un problème, avec l’inquiétude et la rumination qui s’installent en nourrissant stress et anxiété. 

La Sophrologie entraîne notre cerveau et notre corps à rester dans l’ “ici et maintenant” afin de faire barrage au stress. En ramenant notre attention au moment présent, en nous mettant à l’écoute de nos sens et en utilisant notre respiration pour ralentir notre rythme cardiaque, nous pouvons désactiver notre propre réponse au stress.

Les exercices de respiration lente et profonde permettent la relaxation, d’autres exercices, permettent de s’énergiser, se concentrer…

Je vous propose d’essayer celui-ci pour un moment de calme,

Il peut être appelé “la respiration carrée” ou “respiration en boîte” :

  • Inspirez pendant 4 secondes,
  • Retenez votre respiration pendant 4 secondes,
  • Expirez sur 4 secondes,
  • Faites une pause de 4 secondes avant votre prochaine inspiration,
  • Continuez ainsi, vous faites de la pleine conscience.

Avec la pensée positive, la Sophrologie permet de repenser sa réponse au stress. 

La croyance que le stress est nuisible a un impact considérable dans notre façon de gérer le stress et ses conséquences. La Sophrologie peut changer cette perception afin de faire du stress un allié qui contribue au développement et à la réussite tout en développant des stratégies pour empêcher notre corps de réagir à un stress supplémentaire et nous rendre malade. 

La Sophrologie propose une réponse afin de nous préparer à relever les défis qui nous attendent. 

En Sophrologie, il ne s’agit pas d’éviter le stress mais de ruser avec lui pour changer sa réponse au stress. En apprenant à atteindre une nouvelle conscience, un nouveau bien-être mental et physique.

En Sophrologie, le stress ne sera toujours qu’une question d’adaptation !

Sophrologue Certifiée spécialisée dans la gestion du stress et Intervenante en Cohérence Cardiaque, je me propose de vous accompagner dans votre démarche de gestion du stress et des émotions envahissantes. Prenez rendez-vous afin de renouer avec la sérénité en quelques séances.

Code de déontologie des sophrologues - Mentions Légales et politique de confidentialité - CGV - CGU - Site conçu par LJD INFO